Indonésie : les Religieux au Secours de la Nature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Indonésie : les Religieux au Secours de la Nature

Message  Invité le Dim 2 Nov - 20:22

Indonésie : les Religieux au Secours de la Nature


Des dirigeants religieux et ethniques ont exprimé leur inquiétude jeudi concernant le réchauffement climatique.


DES DIRIGEANTS RELIGIEUX PRESSENT UNE PROTECTION ACCRUE DE LA NATURE
[
1]


30 novembre 2007

Djakarta, Indonésie - Des dirigeants religieux et ethniques ont exprimé leur inquiétude jeudi concernant le réchauffement climatique. Ils ont affirmé qu’aucun enseignement spirituel ou qu’aucune croyance traditionnelle ne permettait l’exploitation incontrôlée de la nature.

Les dommages environnementaux causés par l’activité de l’homme s’opposent à toutes les valeurs spirituelles et traditionnelles, qui enseignent aux gens la préservation et la vie en harmonie avec la nature, explique le conférencier de Muhammadiyah, Din Syamsuddin, lors d’une discussion.

L’événement a été organisé par Muhammadiyah, une des organisations musulmanes les plus influentes en Indonésie, dans le but de trouver une fondation commune aux différents groupes de prière, avant la Conférence des Nations Unies sur le Changement Climatique, qui se tiendra à Bali, du 3 au 14 décembre.

Des représentants du monde y seront présents, afin de négocier un traité global en remplacement du Protocole de Kyoto, qui expirera en 2012.

Des dirigeants religieux et ethniques seront aussi impliqués dans les négociations destinées à pousser les pays développés à réduire les émissions de carbone produites par les activités industrielles, et à porter la responsabilité pour tout manquement aux efforts visant cette réduction.

La réunion de jeudi a réuni des représentants des cinq plus grandes religions en Indonésie : l’Islam, le Protestantisme, le Catholicisme, le Bouddhisme et l’Hindouisme.

Des leaders des tribus ethniques de Banten, Sumatra, Papoua, Madura et Bornéo y ont également pris part.

Le moine bouddhiste Tadisa Paramita explique que l’avidité humaine est derrière la dégradation environnementale qui s’est traduite en désastres naturels comme les inondations et la sécheresse.

Il indique que les humains ont profité des activités industrielles aux dépends de l’environnement, ignorant les protestations de la nature, envoyées sous la forme de désastres.

« La nature répond en fonction de ce que fait l’homme. Nous croyons que rien n’est du à la coïncidence… Les gens récoltent ce qu’ils ont semé. »

Le père Ismartono de la Conférence indonésienne des Evêques dit : « les humains ne sont pas les propriétaires de cette terre et n’ont aucun droit d’exploiter la nature de la manière dont ils le font. Dieu est le créateur de cette planète et les humains en sont les dirigeants ».

L’Indonésie a connu quelques uns des pires dommages environnementaux dans le monde, avec quelque 50 millions d’hectares de forêt massivement exploités partout dans le pays.

Le pays a été cité pour son taux rapide de déforestation, et a été qualifié de contributeur important au réchauffement climatique.

Al Azhar, représentant la tribu de Riau Malay de Sumatra, a raconté au public la façon dont les forêts dans sa région étaient exploitées par des exploitants du bois en dépit des protestations émanant des peuples indigènes.

« Les peuples indigènes planteront un arbre lorsqu’ils en auront coupé un... Mais les compagnies viendront et prendront tout de la forêt sans fournir aucun effort pour les remplacer ».

Leonard Imbiri de Papoua explique que la forêt au Papoua a été dévastée.

”Les gens savent que la Papoua possède de magnifiques forêts sauvages… mais vous pouvez venir et constater maintenant que les forêts et la nature ont été gravement endommagées là bas. Les efforts des indigènes pour les préserver sont partis en fumée » ajoute t-il enfin (lln).

Source : The Jakarta Post


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum