L'HIMALAYA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'HIMALAYA

Message  Invité le Dim 2 Nov - 18:03

L'HIMALAYA




L'Himalaya : le pays vertical
Comme des marches conduisant au toit du monde, s'élève au sud de l'Asie, l'Himalaya, un ensemble de chaînes de montagnes parallèles de plus de 2 500 km de long sur 250 à 400 km de large, formant un arc de cercle orienté est-ouest qui sépare le haut plateau du Tibet au nord, de la plaine du Gange au sud. L'Himalaya s'étire entre la vallée du fleuve Indus à l’ouest et celle du fleuve Brahmapoutre à l’est, couvrant ainsi une aire estimée à 600 000 km². Sur son parcours, les pentes sud de l’Himalaya coiffent le nord de l'Inde, le Népal et le Bhoutan. Son versant nord vient border le haut plateau du Tibet.


Monde de démesure



L'aire himalayenne est frappée par la démesure. On ne peut la décrire qu'au superlatif. « L'Himalaya est la plus énorme chaîne de montagnes du monde, écrit Alain Chenevière (1998). Il en est aussi la plus vaste, la plus longue et la plus haute avec ses quatorze « 8 000 » qui constituent le toit du monde. C'est dans l'Himalaya également que l'on trouve les plus grands glaciers, les plus profondes vallées, les plus vertigineux dénivelés, les climats les plus opposés. »
Sans risque d'exagération, on pourrait ajouter qu'en raison de son immensité, de la beauté de ses paysages, de la rigueur des conditions de vie qu’il impose à l’homme, du creuset qu’il constitue pour l'éclosion de la spiritualité des peuples dont il est l'hôte, l'Himalaya représente sans doute l’exemple ultime de la montagne :

... une région où trônent les plus hauts sommets du monde, des zones climatiques variées où nichent une faune et une flore des plus diversifiées, un carrefour de civilisation où s'épanouissent l'hindouisme, le bouddhisme et l'islam ;

... mais aussi, des pentes gigantesques battues par les vents et assaillies par les pluies torrentielles des moussons qui creusent et usent sans relâche, des écosystèmes qui se fragilisent sous la pression des populations humaines qui y vivent et tirent leur subsistance de ses ressources



Le sommet du mont Everest (Tibet)



Le lac Namtso (4718 mètres) (Tibet)




Lieu de mystère
Les gens de là-bas ont vu dans ces montagnes magnifiques et effrayantes à la fois, un lieu mystérieux que les dieux se sont appropriés pour y établir demeure. Bien avant notre ère, les vieux textes indiens du Mahabharata et du Ramanaya mentionnaient déjà ces chaînes où vivaient dieux et génies. Pour les habitants de la chaîne, l'immensité et la majesté de ce lieu évoquent le sacré. Faut-il s'en surprendre ? Ces montagnes sont d'une hauteur telle que l'on y a l'impression que la terre, frôlant les nuages, se confond avec le ciel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum