ALERTE SUR LA PLANÈTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ALERTE SUR LA PLANÈTE

Message  Invité le Dim 2 Nov - 17:08

ALERTE SUR LA PLANÈTE

Des inondations aux canicules, en passant par les typhons et la disparition de certaines îles, les conséquences d'un phénomène inéluctable : le réchauffement climatique.


Londres, Paris, Shanghai, Mumbai et l'île de Tuvalu risquent gros. Ce documentaire examine cinq scénarii plausibles de catastrophes naturelles. A en croire les prédictions de spécialistes, si personne ne prend les alertes au sérieux, le pire est à venir.

Londres, victime de terribles inondations en 1953, craint d'être à nouveau envahie par les eaux. Construit en 1982 pour endiguer les crues, le barrage de la Tamise ne serait plus en mesure d'assumer son rôle. Pas très rassurant lorsque l'on sait que des stations de métro, des écoles ou encore des hôpitaux figurent parmi les zones en ligne de mire. Londres a choisi de développer des solutions d’alerte et de contrôle, tout en multipliant les constructions sur pilotis.

A Paris, la canicule surprise de l'été 2003 a tué principalement des personnes âgées victimes de déshydratation, d'hyperthermie et d'épuisement. Rien n'a été fait pour prévenir ce risque et le réchauffement de la planète laisse supposer que les fortes chaleurs vont se multiplier. Après le drame, des mesures gouvernementales ont été prises, comme celle du renforcement de la climatisation dans les maisons de retraite. Mais les autorités locales encouragent surtout l'architecture verte, favorisant l'air conditionné naturel.

Shanghai connaît la plus forte croissance du monde et ses consommations d'énergie augmentent démesurément. Des typhons de plus en plus violents la menacent. L'édification de barrages et d'écluses toujours plus sophistiqués suffira-t-elle ?

En pleine période de mousson, le 26 juillet 2005, le niveau de l'eau est monté d'un mètre à Mumbai, provoquant des glissements de terrain et une pollution mortelle. Ces cinquante dernières années, le paysage, entouré de mangroves qui drainent et absorbent naturellement l'eau, a été détruit, pour faire de l'espace à une population toujours plus dense.

A Tuvalu, une île du Pacifique Sud. Sa disparition est annoncée pour le XXIe siècle. Ses 12 000 habitants sont donc peu à peu évacués, notamment vers la Nouvelle-Zélande.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum